Affichage des articles dont le libellé est François Hollande. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est François Hollande. Afficher tous les articles

jeudi 3 mai 2012

Le moment culte du débat : "Moi, président de la République..."


Nous l'attendions tous, le moment culte de ce débat d'entre deux tours millésime 2012 a été sans conteste l'instant de folie "Moi, Président de la République ..." ! Tel un boxeur thaï, François Hollande a enchaîné Sarkozy :  


"Moi, Président de la République ..."  Coup de coude circulaire
"Moi, Président de la République ..."  push kick
"Moi, Président de la République ..."  Kakato otoshi
"Moi, Président de la République ..."  mae geri
"Moi, Président de la République ..."  uppercut
"Moi, Président de la République ..."   low kick
"Moi, Président de la République ..."   front kick
"Moi, Président de la République ..."  Coup de pied frontal sauté 
"Moi, Président de la République ..."  Backfist 
"Moi, Président de la République ..."  Crochet 
"Moi, Président de la République ..."  K.O





Finish him .... Le 6 Mai en allant voter ! #VotezHollande




dimanche 22 avril 2012

Sarkozy battu chez Copé, Bertrand et NKM #AvecHollande



Une vague qu'il disait ! Une vague qu'il aura dans sa face avait répondu François Hollande et il a dit vrai ! Plus qu'une vague une humiliation ! pour la première fois de l'histoire de la cinquième république, le président sortant n'arrive pas en tête du premier tour. Pire, dans les villes de ces principaux lieutenants (ou roquets, c'est à votre convenance) Copé, Bertrand, NKM, c'est une triple gifle et un désaveu sans appel à Sarkozy et ses sbires qui a été exprimé :

A Meaux, la ville dirigée depuis 1995 par Jean-François Copé, secrétaire national de l'UMP, François Hollande distance largement Nicolas Sarkozy qui ne recueille que 26,98%.

Dans le bastion de Xavier Bertrand, maire de Saint-Quentin et multi-ministre du gouvernement Sarkozy, François Hollande arrive en tête avec 30.25%. Le président sortant est crédité de 25.82%.

Hollande fait 32% à Longjumeau. Sarkozy, 25%. Le maire de la ville se nomme... Nathalie Koscuisko-Morizet...


Et pendant ce temps là le Figaro en UNE la victoire de François Hollande est illustré par la défaite de Sarkozy .... Tout va bien ! 



Sarkozy entre dans l'histoire ... #AvecHollande

Après être entré dans l'histoire comme étant le premier président à faire perdre le sénat, chasse gardée de la droite depuis ... toujours ! Il récidive, et marque l'histoire une deuxième fois (jamais de façon glorieuse!) en étant le premier candidat sortant à ne pas virer en tête au premier tour ... terrible désaveu pour un président aussi "bien" élu en 2007.


[360°] Solférino #AvecHollande la Victoire !

Quelques minutes avant l'annonce des résultats ... 


Une vague, un cyclone, que dit la météo du 22 Avril ? #AvecHollande

Sarkozy sent monter la vague ...
Un an à battre campagne, à faire connaitre les idées de François Hollande, à les défendre. Un an et des dizaines de milliers de mails, de tweets, de posts sur facebook. Un an de rencontres, de solides amitiés et une trajectoire de vie changée par la force des choses et des esprits. Un an et des dizaines de "Riposte Party" inoubliables, des milliers de billets de blogs, de fiches argumentaires et de décryptage, d'infographies, de vidéos. 

Un an d'attentes. Un an à guetter, scruter, attendre et espérer ce changement. Le changement est là, il est en marche, plus rien ne peut l’arrêter, ni un discours droitier d'un président sortant aux abois, ni même les calomnies et injures à venir assénées par cette droite en panique envers notre candidat.

Le changement c'est grâce à vous, le changement c'est pour vous, le changement c'est maintenant ! Sachez-le : La gauche est de retour !




vendredi 20 avril 2012

Sarkozy : "Si je perds, j’arrête la politique" ... des idées ?

Souvenez vous des promesses de Sarkozy en 2007 ...  :

1. Mettre fin à l'impuissance publique
2. Une démocratie irréprochable
3. Vaincre le chômage 
4. Réhabiliter le travail 
5. Augmenter le pouvoir d'achat 
6. L'Europe doit protéger dans la mondialisation 
7. Répondre à l'urgence du développement durable 
8. Permettre à tous les Français d'être propriétaires de leur logement 
9. Transmettre les repères de l'autorité, du respect et du mérite 
10. Une école qui garantit la réussite de tous les élèves 
11. Mettre l'enseignement supérieur et la recherche au niveau des meilleurs mondiaux 
12. Sortir les quartiers difficiles de l'engrenage de la violence et de la relégation 
13. Maîtriser l'immigration 
14. De grandes politiques de solidarité, fraternelles et responsables 
15. Fiers d'être français

Bilan 0/15


Allez voter dimanche 22 avril, faites le choix du changement, votez François Hollande ... et ne vous inquiétez pas pour Sarkozynotre chère ministre chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle Morano, Nadine de son prénom, se chargera de lui trouver un emploi ... précaire comme ceux vantés depuis 5 ans, mais un emploi quand même ! 



A Lundi après le freeeeeez ! Votez Hollande ;)

jeudi 19 avril 2012

La toile silencieuse de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a beaucoup d’amis sur Facebook. Ou plutôt beaucoup d’abonnés car lorsqu’on s’adresse à un ami, généralement il vous répond. Le candidat de l’UMP n’a pas cette chance. Par ailleurs, il a une conception de l’échange bien particulière : les commentaires ne sont pas permis. 


Les internautes ne peuvent donc que dire “J’aime” ou partager.
Ses équipes ont fondé leur stratégie digitale de campagne sur ce réseau. Ainsi, de multiples initiatives ont été lancées : « NS connect », « Idées », la Timeline etc. Soit autant d’occasions d’interagir avec ses « soutiens ». L’interaction, le partage, telle est justement la vocation de Facebook. Mais c’est là que le bat blesse. Ce réseau propose un indicateur : le nombre de personnes « qui en parlent » et qui comptabilise les différentes actions des internautes sur la page. Si l’on établit le ratio de cet indicateur à celui du nombre de « fans », on s’aperçoit que seulement 6,5% de la communauté du président-candidat est active contre 31,45% pour François Hollande. Soit plus de 4 fois.

Si l’on poursuit dans cette voie, on peut également souligner que N. Sarkozy s’est converti au participatif en lançant le 2 avril  l’application « Idées »  proposant aux internautes de remonter leurs propositions. On peut parler de revirement de la part de celui qui avait été le premier à railler en 2007 Ségolène Royal et ses 350 000 contributions d’internautes. Résultat pour son application: 3 939 contributeurs en 17 jours soit 0,65% de sa communauté.

Pour autant d’après M. Diaz et N. Princen, ce sont les seuls à mener en ligne une « campagne sociale ». Ou plutôt les seuls à susciter une si grande majorité de silences.


par @BenjaminFallot (responsable de la veille et de la prospective pour la campagne web de François Hollande) 


Dès le 22 Avril, je vote François Hollande ! Mes 17 raisons ! #FH2012


A trois jours du premier tour de la présidentielle (eh oui déjà!), alors que des sondages trop beaux pour être vrais s’enchaînent faisant planer le spectre de la démobilisation, alors que l'abstention guette un scrutin au terme d'une campagne qui n'aura pas passionné les français autant qu'en 2007 (je suspecte les halal, immigration, permis de conduire, voyage sur Mars ... comme étant les coupables du désintéressement!). Je voudrai m’associer à mes amis blogueurs Melclalex, MipMip, LouisLep, Elooooody, Majicwoofy, Eric, Cyril, Bembelly, Ronald, Juan, Jegoun, El Camino, Gildan, SeeMee et d'autres que j'ai sûrement oublié pour appeler a voter dès le 22 Avril pour le changement, et le changement pour nous c'est François Hollande ! 


Allez voter et faites voter autours de vous, Le Changement c'est Maintenant ! 

  1. Pour maîtriser la finance, interdire la spéculation, mettre les banques au service de l’économie et protéger l’épargne populaire (Livret A).
  2. Pour faire de l’école une priorité, créer 60 000 postes d’enseignants et de personnels d’encadrement, rétablir la formation des enseignants, accueillir les enfants de moins de 3!ans.
  3. Pour donner un avenir à notre jeunesse, le contrat de génération pour embaucher des jeunes en CDI et maintenir les seniors dans l’emploi ; 150 000 emplois d’avenir dans les quartiers populaires 100 000 jeunes en service civique.
  4. Pour protéger nos emplois et redresser notre industrie, lutter contre la concurrence déloyale, favoriser la production en France et soutenir en priorité les PME grâce à la création d’une banque publique d’investissement.
  5. Pour garantir nos retraites et permettre immédiatement le départ à 60!ans de ceux qui auront cotisé 41 annuités. Ouvrir une négociation sur la pénibilité.
  6. Pour rétablir la justice devant l’impôt, imposer les revenus du capital comme ceux du travail, relever l’impôt sur la fortune, introduire une fi scalité des entreprises plus favorable aux PME qu’aux grands groupes.
  7. Pour dissuader les rémunérations indécentes, introduire une taxation de 75 % des revenus au-dessus d’un million d’euros annuels. Supprimer les stock-options.
  8. Pour promouvoir l’égalité femmes-hommes, assurer l’égalité salariale pour le même emploi, instaurer la parité dans toutes les instances, y compris au gouvernement et créer un ministère des Droits des femmes.
  9. Pour permettre l’accès de tous à la santé, rendre à l’hôpital son statut de service public, encadrer les dépassements d’honoraires et développer les maisons de santé pour éviter les déserts médicaux, engager la réforme de la dépendance.
  10. Pour protéger votre pouvoir d’achat, annuler la hausse de la TVA, bloquer immédiatement et pendant trois mois les prix des carburants, alléger les factures d’eau, de gaz et d’électricité par la mise en place de tarifs progressifs selon la!consommation, encadrer les loyers dans les zones où les prix sont excessifs, lutter contre le surendettement des familles.
  11. Pour revaloriser les prestations familiales, l’allocation de rentrée scolaire sera augmentée de 25 % dès juillet 2012. Et les allocations familiales seront indexées sur les prix.
  12. Pour assurer la transition énergétique, réduire la part du nucléaire dans l’électricité à 50 % en 2025, développer massivement les énergies renouvelables et leurs filières industrielles. Isoler un million de logements par an pour faire baisser la facture de!chauffage.
  13. Pour construire plus de logements, 500!000 par an dont 150!000 logements sociaux, l’État mettra gratuitement des terrains à la disposition des collectivités locales qui s’engagent dans des projets de construction. La loi SRU sera renforcée pour obliger les communes récalcitrantes à construire plus de logements sociaux.
  14. Pour garantir la sécurité, créer chaque année 1 000 postes supplémentaires dans la police, la gendarmerie et la justice, instaurer des zones de sécurité prioritaires là où les violences ont le plus progressé, lutter contre les trafics.
  15. Pour promouvoir la République exemplaire, diminuer immédiatement de 30 % la rémunération du Président de la République et des ministres, instaurer le non-cumul des mandats, garantir l’indépendance de la justice, lutter contre le racisme et l’antisémitisme et contre toutes les!discriminations. 
  16. Pour donner un grand élan à la culture et à la recherche, un grand plan d’éducation artistique à l’école, une loi d’orientation sur le spectacle vivant, une loi sur l’acte 2 de l’exception culturelle pour remplacer Hadopi. Donner aux chercheurs les moyens de travailler dans la durée.
  17. Pour refuser l’Europe de l’austérité, renégocier le traité Merkel-Sarkozy dans le sens de la croissance et l’emploi.

mardi 17 avril 2012

Le Porte à Porte Mondial c'est Maintenant ! #PAPMondialFH2012


Mercredi 11 avril, de Taipei à Berlin, de Casablanca à Los Angeles, des militants et sympathisants se sont relayés pour un porte-à-porte mondial de 24h ! Le soleil ne se couche jamais sur la campagne de porte-à-porte de François Hollande !


mardi 10 avril 2012

[Vidéo] Et vous ? Votre première fois ? C’était comment ?

lundi 9 avril 2012

La France du Changement à Vincennes le 15 Avril !


Ni les vagues imaginaires d'un candidat sortant asphyxié par son bilan, ni ses mensonges, contradictions et reniements, n’atteindront la France du changement ! Il nous reste plus que deux semaines ! Deux semaines pour se donner l'espoir de tout changer ! ... Plus qu'un mois ! Un mois  pour fêter enfin, le retour de l’espérance

Cette France qui veut plus de justice, celle-là même qui aspire à une nouvelle république des valeurs. Nos valeurs, celles de la gauche française à travers son histoire, à travers les combats qu'elle a menés et des conquêtes qu'elle a su arracher. Cette France qui n'est ni silencieuse, ni résignée ! Cette France fière de sa nation et de toutes ses composantes, cette France qui ne se cache pas, sera j'en suis sûr au rendez-vous ce Samedi 15 Avril à Paris-Vincennes, pour pouvoir dire plus tard : oui ! J'y étais ! Là où nous avons senti pour la première fois aussi fort, le vent du changement !


Inscrivez-vous sur Facebook et invitez vos proches à le faire. Partagez l'affiche du rassemblement sur les réseaux sociaux. Faites en sorte que chaque français, où qu'il soit,  entende parler du rendez-vous du Changement ... et que celui-ci passe par Paris-Vincennes le 15 Avril !


Le Redressement C'est Maintenant ! La Justice c'est Maintenant ! L'Espérance c'est Maintenant ! 
La République c'est Maintenant ! Le Changement c'est Maintenant !

vendredi 6 avril 2012

Sarkozy à 2 semaines du 1er tour : Tout ça pour ça !

Tout ça pour ça ! Tout un quinquennat passé à faire campagne dans les quatre coins de la France. Toute une légende autour de la bête du Gévaudan qui sommeille en lui et qui ne voit la lumière du jour qu’en période électorale. La mise en scène guerrière d’une armée UMPiste dévouée à son chef. Tout ça pour ça !

Tout cet interminable teasing pour tant de banalité, de bassesse, d’exiguïté, d’insuffisance, de pauvreté, de médiocrité ? Tant de décisions contestées, de lois vouées à l’échec votées, de lois votées mais jamais appliquées, de dérapages droitiers incontrôlés, pour priver les français d’un débat qu’ils attendaient et attendent toujours, …

Pour qu’un débat ait lieu dans des conditions optimales, il faut qu’au minimum les participants parlent la même langue. Or là, force est de constater que face aux engagements de François Hollande, Nicolas Sarkozy répond par un dialecte incompréhensible : 32 machins pour la France !

Etat des lieux à 16 jours du premier tour :

Une garde rapprochée décimée : Copé dans la piscine de Takkiedine, NKM erreur de casting flinguée de l’intérieur, Pelletier incompétent, Wauquiez a gravé sur son front « cancer » jusqu’à la fin de ces jours, Woerth no comment, Guéant et Hortefeux haïs comme la peste et le choléra, Fillon a mal au dos, Riester ? c’est qui ? …

Un candidat du peuple qui ne se frotte plus au peuple : Bayonne, la Réunion, et aujourd’hui le forum Elle-SciencePo pour raison de … sécurité ?! Une attaque d’amazones ?!!!

Une campagne plus ras des pâquerettes tu te casses le dos : Du danger halal au scénario sécuritaire écarlate en passant par les éléments de langages démagos comme le «  un aller-simple pour la Grèce » répété à la chaine par Copé, NKM et leurs acolytes toute la journée … une campagne dans l’argumentation quoi ! La Grèce ce pays de pestiférés, vous savez ! … du « High level », c’est des Bubka de l’argumentaire à l’UMP.

J-16 toujours pas de programme et ça commence à être problématique : c’est une première ! Il est donc naturel de rendre à Nicolas ce qui appartient à Nicolas (pas Jegoun, l’autre !) si proche de la ligne d’arrivée et toujours rien à l’horizon ! Au-delà de prendre les français pour des téléspectateurs de « The Voice »  qui vote au feeling, se pose la question de savoir s’il pense en présenter un ! Ne me dites pas que c’est avec un référendum, quelques strapontins à l’assemblée démontés, des retraites payées 1 semaine plus tôt et une hausse de la présence de professeurs au collège après en avoir foutu dehors à tour de bras tous les ans depuis 2007 … non je ne veux pas croire que c’est ce qu’il veut présenter aux français !

Aux urnes Citoyens ! La France mérite mieux que ça !

mercredi 4 avril 2012

François Hollande c'est du concret ! #AgendaDuChangement


Depuis ce matin c'est l’effervescence à l'UMP ! Attaquer sur le bilan ? Il n'est pas candidat sortant. Dire qu'il n'a pas de programme ? Il a depuis ce matin présenté ces mesure une à une pour sa première année de présidence ! ... comment réagir ? quoi dire, sans paraître ridicules .... se taire sûrement ... et prendre le temps de lire ... du concret ... enfin !

ENTRE LE 6 MAI ET LE 29 JUIN 2012:
  • Réduction de 30% de la rémunération du chef de l'Etat et des membres du gouvernement
  • "Charte de déontologie et publication des déclarations d'intérêts par les membres du gouvernement" et des cabinets
  • Augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire (décret)
  • Blocage pour 3 mois des prix des carburants (décret)
  • Caution solidaire pour permettre aux jeunes d'accéder à la location (décret)
  • Garantie pour l'épargne défiscalisée (livret A et livret d'épargne industrie, successeur du Livret de développement durable) d'une rémunération supérieure à l'inflation et doublement de leur plafond, pour mieux financer le logement social, développer PME et innovation
  • Mémorandum "proposant un Pacte de responsabilité, de croissance et de gouvernance pour modifier et compléter le Traité de stabilité et réorienter la construction européenne vers la croissance - dès fin mai, en vue du Conseil européen des 28 et 29 juin"
  • Annonce aux partenaires de l'OTAN du retrait des troupes d'Afghanistan d'ici fin 2012 (G8 à Camp David 18-19 mai, Sommet de l'OTAN à Chicago, 20-21 mai)
  • Abrogation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers
  • Droit de partir en retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41 annuités (décret)
  • Fixation d'un éventail de 1 à 20 des rémunérations dans les entreprises publiques (décret)
  • Circulaire sur la lutte contre les "délits de faciès" lors des contrôles
  • "Gel conservatoire d'une partie des dépenses" dans l'attente du rapport  de la Cour des comptes sur les finances publiques (publié fin juin)
  • Arrêt de la RGPP et lancement du "Projet de refondation et de modernisation de l'action publique"


ENTRE LE 3 JUILLET ET LE 2 AOUT (session extraordinaire du Parlement)
  • Présentation au Parlement du programme de stabilité et du projet de loi de programmation pluriannuelle des finances publiques, fixant la trajectoire de retour à l'équilibre budgétaire en 2017
  • Réforme fiscale (loi de finances rectificative) : plafonnement et suppression de niches fiscales, modulation de l'impôt sur les sociétés au bénéfice des PME et entreprises réinvestissant leurs bénéfices, surtaxe sur les banques et les sociétés pétrolières, retour au barème de l'ISF, suppression de l'exonération sur les grosses successions, taxation des revenus du travail comme ceux du capital, tranche d'imposition à 75% au-dessus de 1 million d'euros
  • Suppression de la "TVA Sarkozy" (loi de financement de la sécurité sociale rectificative).
  • Loi d'assainissement des activités bancaires : séparation des activités de dépôt et des activités spéculatives, lutte contre les produits toxiques et les paradis fiscaux
  • Lancement des principaux chantiers sociaux du quinquennat (Conférence nationale pour la croissance et l'emploi de mi-juillet) avec notamment pour priorités : emploi jeunes/seniors, encadrement des licenciements boursiers, sécurisation des parcours, lutte contre la précarité, égalité salariale et professionnelle.
  • Lancement du débat national sur la transition énergétique préalable à la loi de programmation, avec notamment "plan massif" de rénovation thermique des logements.
  • Réexamen de la rentrée scolaire, notamment les RASED ; recrutement (dans les 60.000 postes prévus) d'assistants d'éducation, de personnels d'encadrement ; mesures d'urgence pour compléter la formation pratique des professeurs néo-titulaires
  • Commission de préparation de "l'Acte II de l'exception culturelle


ENTRE AOUT 2012 ET JUIN 2013
  • Nouvel acte de décentralisation pour donner plus de responsabilités aux régions en supprimant notamment les doublons Etat/Collectivités, le conseiller territorial
  • Loi de développement économique et social : création de la Banque publique d'investissement pour financer les entreprises, notamment TPE et PME dans les quartiers; lutte contre les licenciements boursiers et les restructurations "sauvages" ; mise en place des "contrats de relocalisation" ; participation des salariés aux conseils d'administration et aux comités de rémunération des grandes entreprises ; notation sociale des entreprises
  • Loi d'orientation et de programmation pour l'Education nationale (réforme de la formation des enseignants, des rythmes scolaires, programmation des 60.000 postes, création de l'Ecole nationale supérieure de formation pratique des maîtres)
  • Création des emplois d'avenir - 150.000, dont 100.000 dans l'année qui suit l'entrée en vigueur de la loi - et du contrat de génération (loi pour l'emploi et la cohésion sociale)
  • Création de 1.000 postes (sur les 5.000 prévus) pour la sécurité et la justice (loi de finances 2013)
  • Fin de la convergence tarifaire public-privé à l'hôpital (loi de financement de la sécurité sociale 2013)
  • Lancement du Plan de lutte contre le cancer 2013-2016
  • Négociation avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites : âge de départ, pénibilité...
  • Loi sur l'accès au logement : encadrement des loyers, renforcement des sanctions de la loi SRU, réforme du régime de cession du foncier de l'Etat pour faciliter la construction de logements par les collectivités territoriales
  • Loi sur la tarification progressive de l'eau, de l'électricité et du gaz
  • Droit au mariage et à l'adoption pour tous les couples
  • Droit de finir sa vie dans la dignité
  • Constitutionnalisation des principes de la loi de 1905 sur la laïcité, réformes du Conseil supérieur de la magistrature, du statut pénal du chef de l'Etat, suppression de la Cour de Justice de la République, droit de vote (des étrangers), loi électorale, suppression du cumul des mandats."

 Sinon, le programme de Sarkozy ... #AgendaDuChangement !

dimanche 1 avril 2012

Exclusif : Pour SIRI, François Hollande est le prochain président !


Plus fort qu'IPSOS et LH2 réunis ! Plus fiable qu'IFOP et OpinionWay ... ce qui n'est pas un exploit, je vous le concède ! Voici les résultats de la dernière enquête d’opinion pour la présidentielle 2012 (Le Pudding à l'Arsenic - SIRI) :


  (Source : @AdelDan)

jeudi 29 mars 2012

En 1979 les socialistes avaient déjà leur #RadioHollande





Sacrés socialistes ! Alors que les radios libres n’étaient encore qu'un doux rêve lointains, ils ont lancé le 28 juin 1979 : « Radio-Riposte ». Station créée pour  dénoncer la mainmise sur les réseaux d’information par le président de l'époque, un certain Valéry Giscard d’Estaing.



Considérée comme radio pirate, elle a été vite censurée, puisque au bout de 10 minutes de retransmission à partir du dernier étage du 12 cité Malesherbes, le signal a été  brouillé puis interrompu. S'en est suivi une intervention de la police, des barricades dressées, un assaut à coups de barres à mine ... et l'interpellation de Laurent Fabius ainsi que d'autres responsables socialistes présents sur place. 

Radio-Riposte s’appelle aujourd'hui Radio HollandeValéry Giscard d’Estaing  se nomme aujourd'hui Nicolas Sarkozy, ... pour le reste allez voter le 22 Avril !

Reportage d'anthologie déniché sur le site de l'INA :




Pour le plaisir des yeux : les moustaches de Noël Mamère 






dimanche 25 mars 2012

Gloire à Radio Hollande la webradio #FH2012 !





Après le lancement réussi du concept de « Riposte Party », qui est devenue après 13 éditions une référence de la web campagne au point d’être copiée et maladroitement imitée (Gloire !) sans  jamais être égalée ! L’équipe web #FH2012 poursuit dans l’innovation et s’apprête à lancer la première webradio de la campagne (en attendant les pâles imitations) : Radio Hollande !
Alors que nous sommes à moins de 30 jours du premier tour de la présidentielle, que l’intérêt pour celle-ci ne fait que s’accroit, cette nouvelle « voix » de communication tentera d’établir des ponts entre les auditeurs et le cœur même de la campagne de François Hollande. Une radio génération qui héberge le débat, en faisant vivre la campagne et les idées du candidat.

Une émission quotidienne en live est prévue à partir de Lundi 26 Mars, de 18h à 19h30 (streaming à suivre sur francoishollande.fr) entièrement podcastée et donc téléchargeable dès la fin de la retransmission.

Plusieurs professionnels comme Pierre Lescure (fondateur de Canal+) et Fred Musa le célèbre animateur de « planète rap » sur skoyrock (excusez du peu !) ont accepté de nous accompagner dans cette aventure !  Se joindront à eux au fil des émissions des membres de l’équipe de campagne, des élus, des experts afin de faire vivre plusieurs rubriques comme :
  • Le fil d’Ariane
  • L’agenda de campagne
  • Twitt & Blog (la revue du web)
  • Décryptage
  • Toc Toc Toc (le journal de la mobilisation de terrain)
  • Allo François (libre antenne)
Il se murmure même que pour la première de « Allo François », une libre antenne durant laquelle les auditeurs seront invités à interagir, en laissant leurs questions sur un répondeur (01.56.58.90.86), Pierre Lescure aura pour invitée … Ségolène Royal … à demain !



mardi 28 février 2012

Hollande et les 75% : Le double effet Kiss Cool


A la façon d’un joueur d’échec, toujours avec un coup d’avance, François Hollande a prouvé hier, pour ceux qui en doutaient encore, qu'il était celui que la gauche attendait depuis si longtemps pour la mener vers la victoire.

« Pour les revenus de plus d’1 million d’euros par an, le taux d’imposition sera de 75 % »

(Tous les chiffres ICI)
Une déclaration ! Une seule, mais à fragmentation ! Suffisant pour remettre les idées en place à tout le monde. Faire voler les postures des uns et les procès d’élitismes des autres. Le double effet Kiss Cool made in Hollande !

L’effet « Kiss » en mode baiser mortel du dragon, ou comment faire voler en éclat la posture balbutiante du pseudo « candidat du peuple », parce que le peuple ça va un moment mais pas touche aux amis du Fouquet’s ! Hein ! Les déclarations de l’UMPanique ne cessent de s’enchainer depuis ce matin (il leur aura fallu la nuit pour retrouver leurs esprits) et ce n’est pas pour servir le faux discours prolétaire présidentiel. Bien au contraire, ils ne cessent d'hurler au vol … des plus riches, allant même jusqu’à utiliser la sémantique estampillée Arlette Laguiller : « La droite accuse François Hollande de vouloir spolier les riches » … drôle non ! Faut dire que la posture dure un temps, le naturel revient vite, très vite au galop !

L’effet « cool » lui, est en réponse à cette tentative d’opposer le dorénavant « ex » candidat du peuple à un François Hollande candidat « Blairiste », chouchou d’une certaine élite médiatico-parisienne !? Le candidat du peuple et pour le peuple qu’il disait, lui pour qui la Picardie représente la France profonde, c’était quand même prendre les français pour des buses ! Ça aussi, au placard ! Fiches à revoir, angles d’attaques à revoir, … au revoir !

Reste à présent à connaitre la prochaine posture présidentielle, même si je ne pense pas les français aveuglés par le discours sarkozyste de façade comme en 2007. Cinq ans et un bilan catastrophique plus tard, le « peuple » veut du changement ! Vivement Mai !

mercredi 1 février 2012

[Infographie] Ce que propose François Hollande pour le logement





François Hollande s'est rendu aujourd'hui à la présentation publique du 17éme rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre sur l’état du mal-logement en France ou il est intervenu lors de la table ronde «contrat social pour une nouvelle politique du logement» ( discours ICI) et signé la charte de la fondation en faveur du logement.

Le candidat socialiste avait fait connaitre ses propositions concernant le logement lors de la présentation de son programme mercredi dernier :
  • Encadrement par la loi des loyers lors de la première location ou à la relocation.
  • Renforcement de la loi SRU, en multipliant par cinq les sanctions qui pèsent sur les communes refusant d’accueillir les ménages aux revenus modestes et moyens.
  • Augmentation à 25% les exigences en matière de construction de logements sociaux.
  • Promotion de la mixité sociale en imposant une règle des trois tiers bâtis : un tiers de logements sociaux locatifs à loyer modéré, un tiers de logements en accession sociale, un tiers de logements libres.



jeudi 26 janvier 2012

Désintox [Infographie] Chomage, Dette, Croissance les vrais chiffres du projet de François Hollande

Les "Vrais" chiffres du projet de François Hollande en infographies :






Le projet de François Hollande en 60 points


Avant la grande conférence de presse de ce jeudi matin (vers 11h) dévoilant son programme, chiffres à l’appui. Vous pouvez dés à présent retrouver ci-dessous, les 60 grandes propositions de François Hollande :

(source)

RELANCE DE LA PRODUCTION, DE L'EMPLOI ET DE LA CROISSANCE
  • Création d'une Banque publique d'investissement et d'un Livret d'épargne industrie au profit des PME. Doublement du plafond du livret de développement durable
  • Rééquilibrage de l'impôt sur les sociétés au profit des PME et des TPE et au détriment des grandes entreprises
  • Couverture intégrale de la France en très haut débit d'ici à dix ans
  • Préservation du statut public des entreprises détenues majoritairement par l'Etat (EDF, SNCF, La Poste...)
  • Séparation des activités des banques "utiles à l'investissement et à l'emploi de leurs opérations spéculatives", bannissement des banques françaises des paradis fiscaux, interdiction des "produits financiers toxiques" et des stock-options, sauf pour les entreprises naissantes, encadrement des bonus et sur-taxation de 15% des bénéfices des banques
  • Réduction du déficit public à 3% du PIB et retour à l'équilibre fin 2017
  • Suppression de 29 milliards d'euros de niches fiscales "équitablement répartis entre les ménages et les entreprises"
  • Montée en puissance du financement des "priorités" jusqu'à 20 milliards d'euros en 2017
  • Coup d'arrêt à la révision générale des politiques publiques (RGPP) et à l'application "mécanique" du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

REFORME FISCALE
  • Fusion à terme de l'impôt sur le revenu et de la CSG
  • Nouvelle tranche à 45% pour les revenus supérieurs à 150.000 euros par part et plafonnement à 10.000 euros de la diminution d'impôt tirée des niches fiscales
  • Augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre
  • Abaissement du plafond du quotient familial pour les 5% de ménages les plus aisés
  • Relèvement de l'impôt sur la fortune pour les plus gros patrimoines et abattement sur les successions ramené à 100.000 euros par enfant.

EDUCATION ET JEUNESSE
  • Création de 60.000 postes supplémentaires dans l'Education en 5 ans
  • Augmentation de "25%" de l'allocation de rentrée scolaire dès septembre
  • Allocation d'études et de formation sous conditions de ressources
  • Abrogation de la circulaire sur les étudiants étrangers

RETRAITES, SANTE
  • Départ à 60 ans pour ceux qui ot cotisé toutes leurs annuités. Pour le reste, négociation dès 2012 pour définir "âge légal, "montant des pensions notamment".
  • Augmentation de la part de rémunération forfaitaire des médecins généralistes. Encadrement des "dépassements d'honoraires", favoriser une baisse du prix des médicaments.
  • Assistance médicalisée pour "terminer sa vie dans la dignité", dans des "conditions précises et strictes"

EMPLOI
  • Créer 150.000 emplois d'avenir pour l'insertion des jeunes
  • Mettre fin à la défiscalisation et aux exonérations de charges sur les heures supplémentaires, sauf pour les TPE
  • "Contrat de génération": "permettre l'embauche par les entreprises, en CDI, de jeunes, accompagnés par un salarié plus expérimenté qui sera ainsi maintenu dans l'emploi jusqu'à son départ à la retraite".
  • Augmentation des cotisations chômage pour les entreprises qui abusent des emplois précaires
  • Création de 1.000 postes par an pour la police, justice, gendarmerie
  • Dès l'été 2012, réunion d'une grande conférence économique et sociale,  "saisie des priorités du quiquennat"

SOCIÉTÉ, NUMÉRIQUE, ENVIRONNEMENT, ÉNERGIES
  • L’'obligation pour une commune de construire des logements sociaux est portée de 20 à 25%. Mixité sociale
  • Banlieues: lancement d'opérations de renouvellement urbain. Maintien des services publics. Augmentation des moyens, notamment scolaires. Présence régulière des services de police.
  • Remplacement de la loi Hadopi par une loi "signant l'acte 2 de l'exception culturelle"
  • Lutte contre le "délit de faciès"
  • Loi favorisant l'égalité professionnelle homme/femme
  • Ouvrir le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels
  • Réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75 à 50% à l'horizon 2025
  • Fermeture de la centrale de Fessenheim, poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville

INSTITUTIONS
  • Loi de 1905 sur la séparation Eglise/Etat inscrite dans la Constitution, en tenant compte du statut de l'Alsace et Moselle
  • Réforme du statut pénal du chef de l'Etat
  • Droit de vote accordé aux étrangers aux élections locales
  • Loi sur le non-cumul des mandats, introduction d'une part de proportionnelle aux législatives
  • Réduction de 30% de la rémunération du président et des ministres

EUROPE, INTERNATIONAL
  • Proposition d'un "pacte de responsabilité, de gouvernance et de croissance", création d'euro-obligations et nouveau traité franco-allemand
  • Proposition d'une politique commerciale européenne anti-dumping social et environnemental
  • Contribution climat-énergie aux frontières de l'Europe
  • Retrait immédiat de nos troupes d'Afghanistan