jeudi 26 avril 2012

Sarkozy - Le Pen ça se précise ! Présomption de légitime défense pour les policiers


Après avoir qualifié l'UMP et le FN de "bloc de droite". Après avoir affirmé que Le Pen était compatible avec la République. Sarkozy passe à l’étape d'après et reprend mot pour mot une proposition du front : La présomption de légitime défense pour les policiers, un permis de tuer en quelque sort : 


Marine Le Pen : le 29 Novembre 2011
« On est en train de perdre la guerre contre la criminalité, il faut que les policiers soient capables, mentalement, moralement, d’être dans leur bon droit lorsqu’ils défendent leur peau face à des criminels … au risque des bavures ... Je préfère compter un mort chez les criminels qu’un mort chez les forces de l’ordre »

Claude Guéant : le 10 Janvier 2012
« L'état actuel du droit, même s'il est difficile pour les policiers, représente un bon équilibre. Ce qu'il faut, de notre côté, c'est que nous assurions au policier un supplément de formation continue afin qu'il puisse se remémorer, y compris dans ses gestes, la façon dont le droit doit être intégré à son action (...) mais on ne peut pas donner aux policiers un permis de tirer ! »

Nicolas Sarkozy : le 26 Avril 2012
« Je suis du côté des fonctionnaires de la République, voilà la réalité. Que la justice dise le droit et nous nous inclinerons, mais je demande que le droit de la légitime défense évolue dans un sens plus protecteur pour les policiers et les gendarmes. Il doit y avoir une présomption de légitime défense. Dans l’Etat de droit, on ne peut pas mettre sur le même plan le policier dans l’exercice de ses fonctions et le délinquant dans l'exercice de ses fonctions à lui »